PPR Autonomie – Enquête relative aux pratiques de gestion, partage et réutilisation des données des communautés de recherche du champ de l’autonomie


Ce questionnaire s’adresse à l’ensemble des personnes impliquées dans la réalisation de travaux de recherche et qui participent à la production de connaissances scientifiques dans le champ de l’autonomie (vieillissement et situation de handicap) : doctorant, post-doctorant, ingénieur de recherche, chercheur, etc travaillant en France.

Elle s’inscrit dans les travaux de préfiguration de la stratégie relative à la science ouverte et aux données de la recherche et pour la recherche du Programme prioritaire de recherche (PPR) Autonomie piloté par le CNRS.

Son objectif ? Mieux connaître les pratiques de gestion, de partage et de réutilisation des données des communautés de recherche du champ de l’autonomie pour décliner des éléments de stratégie dans un programme d’actions au plus proche des besoins.

Cette consultation s’organise autour de 3 parties principales :

  • La gestion des données
  • La réutilisation des données
  • La mise en commun et le partage des données

Ce questionnaire vous prendra entre 10 et 15 minutes.

Pour toute question préalable, n’hésitez pas à nous écrire : ppr-autonomie[at]cnrs.fr

***********************************************

Quelques mots sur le PPR Autonomie

Il a pour objectif de renforcer la structuration de la recherche française dans le champ de l’autonomie par la mise en œuvre d’opérations de financement de la recherche (appels à projets) et d’opération d’animation et d’outillage des communautés.

Il vise le renouvellement des approches et thématiques de recherche abordant les questions d’autonomie en lien avec l’avancée en âge ou le handicap. Il propose de soutenir des approches dynamiques et intégratives des situations de handicap et de perte d’autonomie dépassant les approches par pathologies, ou privilégiant un modèle strictement médical ou strictement social.  Le PPR Autonomie soutient une recherche organisée en consortium pluri et interdisciplinaire pour croiser les approches et les regards au sein de projet articulant des contributions complémentaires, où les sciences humaines et sociales, aux côtés des sciences de l’ingénieur, de l’information, etc., ont toute leur place.